Dans toutes nouvelles constructions, les premières démarches que vous devez faire sont :
             Avoir les plans de construction de votre édifice, que vous devez faire approuver auprès des autorités de votre région afin d'avoir un permis de construire. Ces plans vous pouvez vous les procurer de différentes manières :
             Avec un architecte de votre choix de votre région, assurez-vous s'il sagit d'une construction à ossature de bois que cet architecte a la compétence et l'expérience nécessaires dans ce type de construction, selon les techniques nord-américaines.
             En achetant les plans d'un bureau d'architectes en Amérique du Nord, vous en trouverez plusieurs sur Internet. Je vous recommande Planimage un bureau d'architectes de la banlieue Sud de Montréal, dont la renommé au niveau national et international est bien établie, ils ont de nombreux clients européens Vous pouvez voir leur site en cliquant sur le cadre ci-dessous. Nous vous recommandons pour faire votre choix de modèle d'acheter, à partir de leur site et à un prix très abordable, leur catalogue sur CD-ROM sur lequel vous trouverez plus de 2000 plans de maisons.


Planimage vous offre
    - Plus de 2000 PLANS
    - PLANS personnalisés
    - PLANS de rénovations
    - Devis de construction
    - Estimations des quantités des matériaux
    - ...

Après avoir fait votre choix parmi les modèles offerts par Planimage, assurez-vous auprès des autorités de votre région qui approuvent les plans de construction si ils les acceptent "tel quel", ou sinon des changements obligatoires que vous devez faire pour que ces plans soient conformes aux normes (normes généralement environnementales) de votre région, par exemple on peut vous obliger de recouvrir le toit d'ardoises ou de tuiles (plates ou romaines ou ...) etc., ou encore que dans votre région on vous oblige d'avoir un revêtement de murs extérieurs en briques, en pierres, en crépi, etc., pour la pente de la toiture, pensez également à certains ajouts de pièces que vous désirez, comme une pièce indépendante pour les WC, vous remarquerez que sur les plans nord-américains les WC sont placés dans la salle de bain, le bidet n'est pas courant mentionnez-le si vous en voulez un afin de prévoir son emplacement, pensez aussi à mentionner le type de finition que vous voulez dans chaque pièce, pour les planchers avec un revêtement de bois (lattes, marquetterie,etc.), en carrelage, en tapis, etc., les revêtements des murs et plafonds dans chaque pièce, placoplâtre, lambris de bois, carrelage, etc.. Sur les plans nord-américains il n'y a pas de volets aux fenêtres et si vous en voyez ils sont là dans un but décoratif, fixés au mur et non fonctionnels, si vous en voulez, mentionnez-le en indiquant le type, car si vous voulez des volets roulants, il faut prévoir en haut des fenêtres l'emplacement de la boite du rouleau et son mécanisme. Une fois tous ces éléments en main communiquez par Email ou par fax avec Planimage, ils vous feront un prix pour vos plans avec vos changements. Si vous avez un doute sur la faisabilité d'un changement, communiquer avec moi, je vous donnerais mon avis. NOTEZ BIEN que dans pratiquement tous les cas, vous devrez avant de présenter vos plans aux autorités de votre région pour obtenir leur approbation et le permis de construire, les faire approuver par un architecte de votre région, généralement son travail consiste à apposer son sceau sur les plans, ce coût peut varier selon les dires de clients français du BICIE entre 500 et 1000 francs français.
Pour me permettre de vous aider, dans tous les cas,
       Vous devez me fournir les plans, le devis de construction et les estimations des quantités des matériaux, si ils ont été faits par planimage, demandez à planimage de me transmettre une copie de chacun de ceux-ci.
       Ensemble nous examinerons la liste des matériaux pour évaluer la différence des coûts de ceux-ci quand ils sont achetés dans votre pays et au Canada en incluant pour ceux du Canada vos coûts de transports terrestres et maritime, le coût de l'assurance, les frais de transitaire, de douane et taxe(s). Si les coûts valent la peine d'être achetés au Canada, je pourrais me charger de leurs achats pour vous et les remettre au port de Montréal dans un container maritime au transitaire spécialisé en transport qui se chargera du dédouanement et des taxes dans votre pays ainsi que du transport des containers du port de Montréal jusqu'au lieu de votre construction que vous m'aurez indiqué. Il est fort probable que certains matériaux seront introuvable dans votre pays, en Amérique du Nord, les techniques et les technologies dans ce domaine sont utilisées depuis fort longtemps et on y retrouve un vaste choix de matériaux, certains matériaux plus performants disponibles en Amérique du Nord peuvent ne pas l'être encore dans votre région.
Si vous êtes un particulier autoconstructeur :
En Amérique du Nord, nombreux sont les particuliers qui construisent eux-même leur résidence, avec l'aide de parents et amis. Ils confient certains travaux qu'ils ne peuvent pas faire à des entrepreneurs spécialisés, soit parce qu'ils n'ont pas l'habileté ou les connaissances, comme par exemple l'électricité, soit parce que ces travaux nécessitent l'utilisation d'équipements mécaniques lourds, comme par exemple le terrassement de leur terrain et le creusage des fondations. Il est certain que pour entreprendre la construction de sa résidence, un autoconstructeur doit avoir une bonne habilité manuelle et savoir lire des plans de construction. L'avantage que peut avoir un autoconstruteur nord-américains c'est qu'il peut toujours aller voir sur certains chantiers ce qu'il se fait si il a un doute, pour ensuite savoir comment le faire sur sa construction, ou encore avoir les conseils d'une personne de son entourage oeuvrant dans la construction. Si vous n'êtes pas en Amérique du Nord vous pouvez ne pas avoir cet avantage, dans ce cas lje pourrais toujours essayer de vous trouver un ouvrier spécialisé québécois avec une bonne expérience, pour vous aider dans certaines phases de votre construction ( voir les phases 1 à 10 citées plus bas). Les phases concernant la construction des planchers, de l'ossature des murs et du toit, sont celles où il faut éviter les erreurs et si vous en commettez vous pourrez avoir ensuite des problèmes qui risquent de vous coûter cher pour les corriger. L'embauche de cet ouvrier québécois vous évitera de commettre des erreurs, de plus vous gagnerez du temps et pourrez profiter de ses conseils dans la suite de votre construction que vous ferez plus tard avec vos parents et amis. Si vous êtes intéressé par cette offre, communiquez avec moi, chaque cas est particulier et nous pourrons examiner avec vous ce qui vous conviendra le mieux.

Si vous êtes un particulier ou un promoteur qui désire construire une ou des résidences à ossature en bois, bois rond ou pièce sur pièce mais ne désirant pas participer à la construction, vous avez plusieurs choix :
       Confier votre construction à un entrepreneur général la construction de votre résidence. Assurez-vous qu'il a la compétence et l'expérience dans ce type de construction, demandez-lui de vous indiquer les constructions qu'il a déjà faites et entrez en contact avec leurs propriétaires pour savoir si ils sont satisfaits de la construction de cet entrepreneur avant de lui confier la vôtre. Demandez à cet entrepreneur de vous faire un devis vous indiquand son coût pour chacun des matériaux enfin de pouvoir faire la comparaison avec ceux du Canada et d'avoir ainsi la possibilité de les acheter au Canada à un meilleur coût.
       Vous pouvez aussi confier les travaux de votre construction à plusieurs entrepreneurs spécialisés, dans ce cas vous aurez la responsabilité de la coordination des travaux. Demandez à ces entrepreneurs de vous indiquez par écrit, un devis des coûts de tous les matériaux qu'ils utiliseront dans votre construction, dans le même but que déjà mentionné dans le paragraphe précédent, la durée de ses travaux et sa disponibilité à la dâte où vous envisagez qu'il prendra la suite des travaux du précédent entrepreneur, ceci est important pour avoir une bonne coordination des travaux avec vos différents entrepreneurs spécialisés.
Vous aurez besoin d'une bonne équipe d'ouvriers spécialisés ( minimum de 2 ouvriers) pour les travaux suivants :
Les travaux de ceux-ci commenceront après la construction des murs de fondation ou après la construction du plancher reposant sur ces murs de fondation si celui-ci n'est pas en bois ( constitué d'une dalle de béton armé, fait avec des hourdis creux ou fait avec des poutres de béton précontraint).
       1 - Construction du plancher de bois reposant sur les murs de fondation (poutre(s) maitresse(s), solives, margelles, croix de St. André, revêtement de sous-plancher).
       2 - Construction de l'ossature des murs extérieurs et intérieurs, pose du sous-revêtement à l'extérieur des murs extérieurs.
       3 - Si la résidence a un ou plusieurs étages, on reprend les étapes 1 et 2 ci-dessus.
       4 - Construction et pose des fermes de toit ou pose des fermes préfabriquées du toit, pose du sous-revêtement du toit et pose du revêtement du toit si celui-ci est fait de bardeaux d'asphalte (shingle ou ardoise synthétique)
       5 - Pose des portes et fenêtres.
       6 - Après l'installation de la plomberie, des tuyaux des sanitaires et des câbles de l'électricité à l'intérieur des murs par les entrepreneurs spécialisés, pose de l'isolant thermique, du coupe-vapeur et du revêtement extérieur (placoplâtre, lambris de bois, bardeaux de cèdre) des murs à l'intérieur de la résidence
       7 - Pose du revêtement extérieur des planchers quand ceux-ci sont faits de bois, pose des plinthes en bois et des moulures d'encadrement en bois des portes et fenêtres.
       8 - Pose des meubles fixes (comptoir, table de travail, armoires et placards de cuisine, vanités, placard et pharmacie, miroir, dans la salle de bain, etc.).
       9 - Finition de travaux extérieurs (corniches, terrasse(s), balcon(s), pose des volets, etc.).
       10 - construction d'un garage, abri ou remise de jardin, etc.

Les travaux que vous devez faire faire par d'autres entrepreneurs sont :
Les travaux de préparation et de terrassement du terrain, la construction de votre fondation (avec sous-sol, demi sous-sol, vide sanitaire), dalle flottante, etc.
Les sanitaires (évacuation des eaux usées, égouts).
Revêtement extérieur du toit ( ardoises, tuiles, etc.) si celui-ci n'est pas fait de bardeaux d'asphalte (après la phase 4).
La plomberie, incluant la pose des tuyaux d'évacuation des eaux usées, des wc, de la baignoire, la douche, évier(s), lavabo(s) (pendant la phase 5 et pendant et après la phase 7).
L'électricité (pendant la phase 5).
Un platrier pour les joints du placoplâtre des murs et de plafonds ( pendant et après la phase 6).
Les peintures et vernis (après la phase 8) à la fin de cette phase vous pouvez aménager votre résidence si vous le désirez.
Le revêtement des murs extérieurs (pierres, briques,crépi), revêtement en bois ou en déclins de vinyle ou en déclins d'aluminium (après la phase 5).
La pose du carrelage sur le plancher et les murs de la salle de bain, cuisine, W-C, hall d'entrée, ou autres pièces (après la phase 6).
Le revêtement du toit (tuiles, ardoises, etc.) sauf si ce revêtement est fait de bardeaux d'asphalte (shingle, ardoise synthétique) (à la fin de la phase 4).
Tous travaux de maçonnerie à l'extérieur, comme escaliers, bordures, etc. ( avant et après la phase 1 selon le cas) et à l'intérieur si il y en a (exemples : cheminée, foyer,etc.).
Le chauffage et/ou climatisation (moment d'installation à définir selon le type envisagé)



Ce qui suit sont mes remarques, remarques que je peux me permettre pour avoir vécu assez longtemps des deux côtés de l'Atlantique.
Il existe de nombreuses différences dans la conception des plans de résidences entre l'Europe et l'Amérique du Nord. En Amérique du Nord la proximité des forêts facilement exploitable, source de bois d'oeuvre en grande quantité a privilégié la construction de maison en bois dès le début de la colonisation européenne, les premières constructions étaient de types bois rond ou pièce sur pièce. Une autre raison qui a sûrement favorisé la construction bois, surtout au Canada où les hivers sont très froids avec des étés chauds, c'est que l'avantage d'une maison en bois sur une maison en "dur" est son confort, plus chaud en hiver et plus frais en été, le bois étant un meilleur isolant thermique que les matériaux comme la pierre ou les briques. Par la suite par souci d'économie du bois, les constructions à ossature en bois sont apparues, les techniques ont évoluées au fil du temps et continuent toujours d'évoluer.
De chaque côté de l'Atlantique les us et coutumes ont évoluées, parfois de manières différentes, avec comme conséquence de créer des styles d'architecture différents de chaque coté de l'Atlantique.
Lorsque j'ai émigré au Canada, en bon européen je suis arrivé avec tous mes préjugés et la critique facile, la manière de construire les bâtiments n'y a pas échapé, c'était "ma cabane au Canada", mais bien vite je me suis aperçu du bien-fondé et des avantages de ces constructions nord-américaines, pour leur confort, leur solidité et surtout leur coût.
Ce qui m'a le plus surpris quand je suis arrivé au Canada, c'est de ne pas trouver de murs, clotures, barrières entre les maisons et la rue ainsi qu'entre voisins, l'absence de volets au fenêtres, des toits pratiquement plats dans un pays où il y a de fortes accumulations de neige et la totale absence de toit fait de tuiles, 99,99% des résidences qui ont des toits en pentes, sont recouverts de bardeaux d'asphalte.
Pour ce qui est des volets mon conseil est de les acheter dans votre région, quant aux fenêtres si vous voulez des fenêtres à battant s'ouvrant vers l'intérieur (qu'on nomme au Québec "fenêtre française"), au Canada si on en veut, il faut les faire fabriquer dans des ateliers de menuiserie, souvent cela va être la première fois qu'ils en fabriquent et le résultat n'est pas toujours ce qu'il y a de mieux, je vous conseille dans ce cas de vous les procurer dans votre région, par contre pour tous les autres types de fenêtres ( à guillotine, coulissante, à battant s'ouvrant vers l'extérieur (à l'aide d'une manivelle), etc.), vous en trouverez d'excellente qualité au Canada, que ce soit en bois ou en PVC, de plus au Canada toutes les fenêtres et portes-fenêtres ont toujours des moustiquaires sur cadre amovible (venez au Québec l'été, vous comprendrez pourquoi en faisant connaissance avec les "maringoins"), leur coefficient d'isolation thermique dû au climat canadien et le coefficient d'isolation accoustique sont supérieurs à ceux d'Europe, d'où une économie importante sur votre facture de chauffage ou de climatisation et un meilleur confort si vous résidez dans un environnement bruyant. Mais attention au volet, une fenêtre coulissante ou à battant vers l'extérieur, n'est pas très pratique pour ouvrir ou fermer des volets à battant, dans ce cas il est préférable de choisir des volets roulants.
Vous remarquerez sur les modèles nord-américains que le toit n'est pas utilisé pour faire un grenier, ou que rarement on se sert des combles pour en faire des chambres En Amérique du Nord on privilégie le sous sol, pour avoir des espaces de rangements ou encore pour l'aménager en chambres, bureau, salle familiale, buanderie, salle de couture, atelier etc., de plus en plus les nord-américains construisent sur un demi sous-sol, qui permet un meilleur ensoleillement avec des fenêtres plus grandes que celles des sous-sols. Très souvent le sous-sol n'est pas fini au moment de la construction, le propriétaire le finira plus tard, souvent lui-même, en le divisant selon ses besoins, on y retrouve souvent une douche et des WC. Un sous-sol aménagé à l'avantage d'occuper pratiquement toute la totalité de la surface au sol de la résidence et d'être pleine hauteur sur toute sa surface, ce que ne permet pas un comble de toit aménagé. Lorsqu'il est bien isolé, le sous-sol est l'endroit de la résidence le plus chaud l'hiver et le plus frais l'été.


avec sous-sol

avec demi sous-sol

En Amérique du Nord généralement la surface d'une bâtisse n'est pas indiquée en surface habitable mais par la surface qu'elle occupe au sol (que l'on nomme au Québec "le carré de la maison"), multiplié par le nombre de "planchers" (rez-de-chaussée et étages), en principe le sous-sol n'est pas inclus dans cette surface lorsqu'il n'est pas fini, si un "plancher" est plus grand ou plus petit que les autres, on calcule sa surface avec les dimensions de ce "plancher" extérieures à la bâtisse.
Si l'architecte qui va concevoir vos plans n'est pas de votre région, il se peut qu'Il vous demande avant de faire vos plans, certains renseignements qu'il n'a pas mais importants pour lui permettre certains calculs, comme par exemple pour calculer les charges d'un toit. Quelques exemples : si vous résidez dans une région où il y a de fortes accumulations de neige (dans les Alpes par exemple), il pourra vous demander de lui indiquer la plus forte épaisseur de neige restant au sol enregistrée dans votre région, le poids de cette épaisseur de neige pourrait se retrouver un jour sur votre toit (le service de météo de votre région peut vous renseigner sur ce sujet), si vous voulez recouvrir votre toit avec des tuiles particulières, il peut vous demander le poids au m2 de ces tuiles posées, il peut également vous demander la plus forte force de vent enregistrée dans votre région, la direction des vents dominants (voir service méteo), les dimensions et l'orientation de votre terrain ainsi que le type de terrain sur lequel reposera votre bâtisse (sablonneux, rocheux, argileux, etc.), etc.
Si vous prévoyez acheter des matériaux au Canada, il est important de le mentionner à votre architecte avant de faire les plans, la raison est que les dimensions standards des matériaux ne sont pas les mêmes au Canada et en Europe, par exemple une feuille de contreplaqué ou de placoplâtre fait 4 pieds (1219mm) de largeur en Amérique du Nord et de 1200mm en Europe, il est important de tenir compte de ces largeurs car ce sont les largeurs qui définissent l'espacement entre les poteaux de l'ossature des murs ou entre les solives du plancher. Les sections des bois utilisées dans l'ossature sont de dimensions différentes, en Amérique du Nord ces dimensions sont normalisées, de plus ces bois sont toujours utilisés rabotés 4 faces, alors qu'en Europe souvent ces bois sont utilisés brut de scie.
Les constructions à ossature de bois permettent des fantaisies architecturales audacieuses, qui sont réalisables à des coûts bien plus élevés dans la construction en "dur".
Le bon choix d'un architecte ou d'un entrepreneur ayant la compétence et une bonne expérience est important, surtout quand il sagit de ces types de construction. Les erreurs commises par ceux-ci peuvent vous coûtez cher à brève échéance, pour ne pas avoir de problème majeur pendant des décennies il est préférable de faire les bons choix. Pour éviter les problèmes futurs il faut faire ce qu'il se doit, les techniques de construction doivent être respectées à la lettre et y mettre le prix. Vous ne pouvez pas espérer faire des économies sur toutes les parties de la construction supportant des charges, comme par exemples les fondations, les planchers, l'ossature des murs porteurs, et les fermes de toit. Par contre si vos moyens financiers sont limités, un des avantages de ces constructions est la facilité de rénovation, lors de la construction vous pouvez choisir par exemple pour la cuisine des éléments faits d'un recouvrement de mélamine, et si vous rêvez d'une cuisine dont les éléments sont faits de bois noble et de style architectural, vous pourrez plus tard, quand vos moyens financiers vous le permettront, changer facilement vos éléments faits de mélamine par ceux plus chers que vous aimeriez avoir, vous pourrez changer vos plinthes et et moulures d'encadrement en bois peint par du bois plus noble, etc.. Il existe de nombreux exemples comme ceux énumérés précédemment, pouvant permettre de diminuer les coûts au moment de la construction mais pouvant être remplacés facilement plus tard, par contre il y a certains changements que vous envisagez faire plus tard qui doivent être mentionnés à votre architecte comme par exemple si vous choississez un revêtement de murs extérieurs en déclins d'aluminium ou autres matériaux et que vous envisagez le remplacer plus tard par de la brique ou de la pierre, votre architecte devra prévoir l'emplacement de la pose de ce changement de revêtement sur le mur de la fondation qui dans ce cas est plus large que dans un revêtement fait de déclins.




retourner au menu . . . .